ITM CUP

PROVNZ

L’ ITM Cup est aujourd’hui la principale compétition nationale de rugby à XV néo-zélandaise.

Anciennement appelé NPC (National Provincial Championship, c’est-à-dire Championnat National des Provinces) puis Air New Zealand Cup, elle rassemble l’élite des provinces néo-zélandaises depuis 1976.

Le championnat a connu un certain nombre de changements au fil des ans.

Initialement, la Division 1 comptait 11 équipes (7 de l’Île du Nord et 4 de l’Île du Sud). Les autres équipes jouaient en Division 2 dans deux groupes géographiques. Les promotions et relégations se faisaient en respectant le nombre d’équipes par île.

En 1985, les groupes de Division 2 ont été regroupés pour former les nouvelles Divisions 2 et 3.

En 1992, trois équipes de Division 1 ont été reléguées, et chaque division a compté 9 équipes. Le champion était alors désigné après des demi-finales et une finale.

En 1998, le nombre d’équipes de Division 1 est passé à 10, celui de Division 3 à 8. La promotion et la relégation entre deux divisions se disputaient par un match entre le dernier d’une division et le premier de la division inférieure. L’avantage du terrain était donné initialement à l’équipe de Division 1, mais en 2003, l’avantage fut donné au vainqueur de Division 2.

Le passage du Super 12 au Super 14 et l’augmentation du nombre de matchs du Tri-nations a eu un impact important sur le déroulement de ce championnat des provinces, en limitant notamment la participation des internationaux All Blacks au championnat des provinces.

Il existe 26 équipes de province réparties en 2 divisions : l’ITM Cup constitue la Première Division avec 14 équipes tandis que 12 autres participent au Heartland Championship (deuxième division). Cette organisation a remplacé un système de trois divisions lors de la saison 2006. Il n’y a pas eu de promotion ou de relégation entre les deux divisions jusqu’en 2008.

ITM CUP

Auckland/ Bay of Plenty / Canterbury / Counties Manukau / Hawke’s Bay / Manawatu / North Harbour / Northland / Otago / Southland / Taranaki / Tasman/ Waikato/ Wellington

Aujourd’hui l’ITM Cup est divisée en deux divisions, la Premiership (1ère) et la Championship (2nd)

PALMARES:

NATIONAL PROVINCIAL CHAMPIONSHIP:

NPC 1976: Bay of Plenty/ NPC 1977: Canterbury/ NPC 1978: Wellington/ NPC 1979: Counties Manukau/ NPC 1980: Manawatu/ NPC 1981: Wellington/ NPC 1982: Auckland/ NPC 1983: Canterbury/ NPC 1984: Auckland/ NPC 1985: Auckland/ NPC 1986: Wellington/NPC 1987: Auckland/ NPC 1988: Auckland/ NPC 1989: Auckland/ NPC 1990: Auckland/ NPC 1991: Otago/ NPC 1992: Waikato/NPC 1993: Auckland/NPC 1994: Auckland/ NPC 1995: Auckland/ NPC 1996: Auckland/ NPC 1997: Canterbury/ NPC 1998: Otago/ NPC 1999: Auckland/ NPC 2000: Wellington/ NPC 2001: Canterbury/ NPC 2002: Auckland/ NPC 2003: Auckland/ NPC 2004: Canterbury/ NPC 2005: Auckland

AIR NEW ZEALAND CUP:

ANZC 2006: Waikato/ ANZC 2007: Auckland/ ANZC 2008: Canterbury/ ANZC 2009: Canterbury

ITM CUP:

ITM 2010: Canterbury/ ITM 2011 PREMIERSHIP : Canterbury et CHAMPIONSHIP : Hawke’s Bay/ ITM 2012 PREMIERSHIP : Canterbury et CHAMPIONSHIP: Counties Manukau/ ITM 2013 PREMIERSHIP: Canterbury et CHAMPIONSHIP: Tasman

HEARTLAND CHAMPIONSHIP (Division 2, amateur), compte 12 provinces:

Wanganui/ Horowhenui-Kapiti/ Wairarapa-Bush/ West Coast/ Buller/ East Coast/ Poverty Bay/ Mid Canterbury/ South Canterbury/ North Otago/ King Country/ Thames Valley

Au départ, 2 poules de 6 équipes chacune: A et B (faites en fonction des résultats de l’année précédente)

Les 3 premiers de chaque poules (5 matches) joueront ensuite la MEADS CUP, alors que les 3 derniers de chaque poules s’affronteront pour la LOCHORE CUP

Pour chaque coupe, les équipes s’affrontent. Le 1er rencontrera la 4ème et le second le 3ème en demies finales. Puis la finale qui désignera les « Champions »

Le vainqueur de la MEADS cup gagne l’ancienne « seconde division », alors que la LOCHORE Cup représente l’ancienne « troisième division » du rugby NZ

PALMARES:

NATIONAL PROVINCIAL CHAMPIONSHIP SECONDE DIVISION (ILE DU NORD et ILE DU SUD)

1976: Taranaki et South Canterbury/ 1977: Northland et South Canterbury/ 1978: Bay of Plenty et Marlborough/ 1979: Hawke’s Bay et Marlborough/1980: Waikato et Mid Canterbury / 1981: Wairarapa Bush et South Canterbury/ 1982: Taranaki et Southland/ 1983: Taranaki et Mid Canterbury/ 1984: Taranaki et Southland

NATIONAL PROVINCIAL CHAMPIONSHIP DEUXIEME ET TROISIEME DIVISION

1985: Taranaki et North Harbour/ 1986: Waikato et South Canterbury/ 1987: North Harbour et Poverty Bay/ 1988: Hawke’s Bay et Thames Valley/ 1989: Southland et Wanganui/ 1990: Hawke’s Bay et Thames Valley/ 1991: King Country et South Canterbury/ 1992: Taranaki et Nelson Bay/ 1993: Counties Manukau et Horowhenua/ 1994: Southland et Mid Canterbury/ 1995: Taranaki et Thames Valley/ 1996: Southland et Wanganui/ 1997: Northland et Marlborough/ 1998: Central Vikings et Mid Canterbury/ 1999: Nelson Bay et East Coast/ 2000: Bay of Plenty et East Coast/ 2001: Hawke’s Bay et South Canterbury/ 2002: Hawke’s Bay et North Otago/ 2003: Hawke’s Bay et Wanganui/ 2004: Nelson Bay et Poverty Bay/ 2005: Hawke’s Bay et Wairarapa Bush

HEARTLAND CHAMPIONSHIP (MEADS CUP et LOCHORE CUP)

2006 MC: Wairarapa Bush/ 2006 LC: Poverty Bay/ 2007 MC: North Otago/ 2007 LC: Poverty Bay/ 2008 MC: Wanganui/ 2008 LC: Poverty Bay/ 2009 MC: Wanganui/ 2009 LC: North Otago/ 2010 MC: North Otago/ 2010 LC: Wairarapa Bush/ 2011 MC: Wanganui/ 2011 LC: Poverty Bay/ 2012 MC: East Coast/ 2012 LC: Buller

Le RANFURLY SHIELD (log of wood, bout de bois)

RShield

Assurément le plus prestigieux trophée de NZ, suivis par tous les anciens dans tous les pubs du pays.

Crée en 1904, par le gouverneur de Nouvelle-Zélande, ce trophée était désigné à la base pour le football mais a été finalement mis en place pour le rugby.

Le principe c’est le challenge. Tout le monde peut rêver emporter ce trophée, si bien que mêmes les plus petites équipes se prennent au jeu (Marlborough gagne en 1973 face à Canterbury). La défense d’un territoire entre également en jeu, l’honneur des provinces s’y joue.

A la fin de chaque saison, le détenteur du bouclier doit accepter de le défendre au moins sept fois au cours de l’année suivante. Tous les matchs à domicile du premier tour du NPC sont automatiquement des matchs de challenge, à l’exclusion de ceux du deuxième tour et des phases finales.

Si un challenger réussit à remporter le bouclier, il doit le défendre pendant tous les matchs disputés à domicile jusqu’à la fin de la saison.

Le détenteur n’est pas obligé de défendre le trophée lors de matchs à l’extérieur, mais il peut choisir de le faire, comme Auckland  avait choisi de le faire à de nombreuses reprises entre 1985 et 1993

PALMARES :

Auckland 16 victoires, 148 défenses

Canterbury 14 victoires, 132 défenses

Wellington 10 victoires, 40 défenses

Waikato 9 victoires, 51 défenses

Southland 7 victoires, 22 défenses

Taranaki 5 victoires, 43 défenses

Otago 5 victoires, 32 défenses

Hawke’s Bay 4 victoires, 47 défenses/ Northland 4 victoires, 14 défenses

Wairarapa Bush 3 victoires, 10 défenses

South Canterbury 2 victoires, 1 défense

Manawatu 1 victoire, 13 défenses/ Marlborough 1 victoire, 6 défenses/ Counties Manukau 1 victoire, 3 défenses/ North Harbour 1 victoire, 3 défenses/ Manawhenua 1 victoire, 2 défenses/ Bay of Plenty 1 victoire, 1 défense