L’Actu Lexvnz

  • FRANK OLIVER 1948-2014: HOMMAGE A UN « GRAND ANCIEN », UN DES PLUS GRANDS ! 

Le 21/03/2014: Frank Oliver, ancien 2ème ligne et Capitaine des All Blacks (à 4 reprises), est décédé dans son sommeil à l’âge de 65 ans le 17 mars 2014.

À l’époque où le rugby se jouait à la dure, avoir un homme comme Oliver dans son pack était une véritable aubaine :

« Quand il était sur le terrain, il était extrêmement influent, c’était inhabituel pour un gars qui joue dans le 5 de devant. Il était son propre maître qui était inhabituel pour un gars qui était un avant serré. Il était son propre maître, tout le monde se reposé sur Frank quand il était dans l’équipe. Y compris Gary Knight et Mark Shaw. » John Fisher (Président de l’Union Rugby of Manawatu)

« C’est un des durs du rugby néo-zélandais. En tant que joueur et en tant qu’entraîneur. Un vrai grand. Sa contribution pour le rugby à Manawatu est énorme, il  laisse un grand vide ici. » John Knowles (Directeur des Turbos de Manawatu)

Edit : Un NPC remporté en 1980

Sa carrière :

Joueur 1969-1983 : 213 matches de haut niveau, 43 pour les All Blacks (1976 à 1981) dont 17 tests, 64 pour le Southland, 8 pour Otago et 54 pour Manawatu.

Entraîneur, Manager 1993-2001: All Blacks U19, Manawatu, Central Vikings, Hurricanes, Blues

Newstalk ZB, nzherald.co.nz, stuff.co.nz

À l'époque où le rugby se jouait à la dure, avoir un homme comme Oliver dans son pack était une véritable aubaine : « Vous comptiez sur des gens comme Frank. Vous pouvez sortir et faire ce que vous aviez à faire sans aucune rétribution. Quand il était sur le terrain, il était extrêmement influent, c’était inhabituel pour un gars qui joue dans le 5 de devant. Il était son propre maître qui était inhabituel pour un gars qui était un avant serré. Il était son propre maître, tout le monde se reposé sur Frank quand il était dans l’équipe. Y compris Gary Knight et Mark Shaw. » John Fisher (Président de l’Union Rugby of Manawatu)

Le 11/03/2014: (…) différents mouvements de ces dernières années qui peuvent interpeller. Ce qui ressort le plus c’est le manque cruel de timing et le fait que lorsqu’il y a des situations compliquées à gérer, elles sont quasiment toutes solutionnées par des non choix, finissant par tourner à leur désavantage (…)

(...) différents mouvements de ces dernières années qui peuvent interpeller. Ce qui ressort le plus c’est le manque cruel de timing et le fait que lorsqu’il y a des situations compliquées à gérer, elles sont quasiment toutes solutionnées par des non choix, finissant par tourner à leur désavantage (...)

Le 05/03/2014: On entend parfois en France que le rugby ne se conceptualise pas … ce qui est sûrement perçu comme une véritable blague en Nouvelle-Zélande. Esprit de synthèse, compréhension d’ensemble de ce sport, forts ressentis, respect de certaines traditions et valeurs, maîtrise des bases, application de méthodes modernes et innovantes ; tous les entraîneurs néo-zélandais issus des mêmes formations nationales s’inscrivent aujourd’hui dans des schémas théoriques et pratiques qui apportent de réelles plus-values aux autres Nations rugbystiques.

On entend parfois en France que le rugby ne se conceptualise pas … ce qui est sûrement perçu comme une véritable blague en Nouvelle-Zélande. Esprit de synthèse, compréhension d’ensemble de ce sport, forts ressentis, respect de certaines traditions et valeurs, maîtrise des bases, application de méthodes modernes et innovantes ; tous les entraineurs néo-zélandais issus des mêmes formations nationales s’inscrivent aujourd’hui dans des schémas théoriques et pratiques qui apportent de réelles plus-values aux autres Nations rugbystiques.

Le 30/11/2013: « C’est une éducation. Ils sont tous éduqués, tous petits, pieds nus. Avec les filles d’ailleurs, les filles jouent avec les garçons. Tous éduqués au même rugby par des éducateurs qui ont eux aussi été éduqués petits, pieds nus. Et ainsi de suite jusqu’à ce qu’à leur tour ils forment des gamins pieds nus, dans l’herbe haute le samedi matin dans les parcs néo-zélandais. » Richard Escot

Dessin Lexvnz

  • LA « REVANCHE KIWI » OU LE « PROBLÈME ANGLAIS » ?

Le 14/11/2013 : Samedi 16 novembre, les All Blacks vont retrouver la seule équipe à les avoir battus depuis 2 ans.

L’occasion de remettre les compteurs à zéro ! Une seconde défaite priverait sûrement une nouvelle fois la Nouvelle-Zélande d’un « sans faute » international. Cela pourrait éventuellement donner un certain avantage psychologique au XV de la Rose.

Source de motivation supplémentaire : Ce sera le 100ème test de Dan Carter et le 50ème de Sam Whitelock.

La revanche Kiwi ou le problème Anglais_LEXVNZ

  • « MISSION EVEREST » POUR LES BLEUS

Le 07/11/2013 : Comme l’explorateur néo-zélandais Sir Edmund Hillary et son guide Sherpa Tenzing en 1953, il faudra beaucoup de courage, de solidarité et de volonté au XV de France pour venir à bout du « Mont All Blacks ».

L’histoire a montré que les plus grands exploits étaient possibles.

RENDEZ-VOUS au Stade de France, le 9 Novembre !

Mission Everest pour les Bleus_v2.jpg

  • « RIP FATS »

Le 06/11/2013 : Le grand pilier Peter Fatialofa s’en est allé le 6 novembre 2013, à 54 ans à Apia (Samoa) d’une crise cardiaque.

Né à Auckland, il a néanmoins vécu 19 ans aux Samoas avant de revenir en Nouvelle-Zélande.

Formé à Graffon, puis par le mythique club de Ponsonby il a intégré la grande équipe d’Auckland en 1984, qu’il n’a lâché qu’en 1996, prenant ainsi part au long règne sur le Ranfurly Shield de 1985 à 1993 (aux côtés de Sean Fitzpatrick entre autres).

Il a joué deux Coupes du monde pour les Manu Samoa (34 sélections entre 1988 et 1996), menant son équipe en ¼ de finale en 1991 grâce à une grande victoire sur le Pays de Galles à Cardiff.

Bryan Williams a décrit son compatriote samoan comme «plus grand que nature». « Ce qu’il a fait pour Ponsonby, pour Auckland et pour les Samoas dépasse le jeu du rugby. Il transcendait les frontières. Il a rassemblé les gens ».

Peter Fatialofa a été nommé Membre de l’Ordre du Mérite de Nouvelle-Zélande en 1996.

RIP FATS

  • LA FAUSSE BONNE IDÉE ?

16/10/2013 : Steve Hansen est attiré par l’idée de replacer un arrière au poste de second centre.

Comme Christian Cullen avec John Hart, Leon McDonald avec John Mitchell et Mills Muliaina avec Graham Henry, Ben Smith semble avoir été choisi pour remplacer Conrad Smith. Sur ce genre d’idée, l’Histoire récente des All Blacks n’a pour l’instant pas été couronnée de succès. A suivre !

la fausse bonne idée_1la fausse bonne idée comm

Rep29102013

  • THE « SBW GALAXY »

12/10/2013, Sonny-Bill Williams et son agent Khoder Nasser ont continué à souffler le chaud et le froid sur la planète rugby.

Après beaucoup d’incertitudes et plusieurs changements de direction controversés, S-B.Williams a (semble-t-il) décidé de participer à la Coupe du monde de Rugby à XIII avec les Kiwis et de re-signer avec les Sydney Roosters pour 2014.

Son retour au Rugby à XV est désormais repoussé à 2015.

The SBW Galaxy_1

the SBW Galaxy comm

  • « KIWI CONNECTION »

03/10/2013, la filière néo-zélandaise marche fort pour l’entente « ASM-Leinster », dont les passerelles sautent aux yeux.

Jono Gibbes, Joe Schmidt et Vern Cotter cohabitent, se croisent et continuent leur itinéraire européen, pour l’instant plus que satisfaisant.

(Avant de faire partie du staff des Blues, Joe Schmidt était l’adjoint de Vern Cotter lorsque ce dernier entrainait Bay of Plenty. Jono Gibbes, le fils spirituel de John Mitchell est lui, un pur produit de Waikato. Deux provinces qui se touchent et conçoivent un rugby quasi identique)

kiwi connection_1

kiwi connection comm

  • BIEN QUE NON SUIVIE, LA « VOIE DE LA SAGESSE » ETAIT POURTANT BIEN PRESENTE !

Suite à une décision de Mr Poite, une polémique peu commune pour un jaune sévère a déferlé sur la planète rugby.

Bien que peu écoutés et pris pour exemple, les Springboks et les All Blacks n’ont pas fait plus de bruit que nécessaire et sortent naturellement par le haut de toute cette histoire.

la voie de la sagesse_1

la voie de la sagesse comm

  • SECONDS MAILLOTS DES PUMAS

Coutumier du fait (Angleterre 2011), l’équipementier des Pumas a une nouvelle fois concocté un jeu de seconds maillots ressemblant étrangement à celui des All Blacks.

Graham Henry, désormais « consultant » auprès du staff Argentin, semble avoir quelques problèmes de mémoire …

2nd maillots Pumas

  • MADE IN NEW ZEALAND

23/09/2013: Au cœur de la fabrique à demi d’ouverture

Ayant souvent eu de lourdes pertes au poste de demi d’ouverture (exils ou blessures) et vécu dans la hantise de l’indisponibilité de Dan Carter, les Néo-Zélandais semblent avoir retrouver confiance ces derniers temps avec la multiplication de ressources à ce poste si important.

made in NZ_1

made in NZ comm

  • PAS SI SIMPLE !

21/09/2013: Sans nouvelle de Robbie Deans. A quoi peut-il bien penser ?

Robbie Deans prié de s’en aller en Juin. La relève d’Ewen McKenzie est pour le moment assez compliquée.

Plus qu’une affaire d’entraîneurs, cette équipe des Wallabies semble particulièrement difficile à gérer.

Pas si simple_1

pas si simple comm

  • PARTIRA OU PARTIRA PAS ?

20/09/2013, la situation de Ma’a Nonu est dans l’impasse même si la NZRU aimerait le conserver

L’incertitude cours toujours autour du cas « Ma’a Nonu ».

Rejetté par Mark Hammett il y a 2 ans, auteur de mauvaises saisons avec les Blues et les Highlanders, les destinations se font de plus en plus rares.

Ni les Crusaders ni les Chiefs ne semblent avoir le désir de faire l’effort de l’accueillir.

Il faudra malgré tout trouver une solution en Nouvelle-Zélande si les All Blacks veulent à tout prix ne pas perdre leur 2nd 5/8.

partira ou partira pas_1

partira ou partira pas comm

Laisser un commentaire