Au centre des attentions

centreLes All Blacks perdent pour 2016, Conrad Smith et Ma’a Nonu, soit la paire de centre qui détient le record mondial d’association commune. Ni plus, ni moins. La logique voudrait que Fekitoa et Sonny-Bill Williams tiennent la corde. Ceci dit, on ne crée pas un groupe avec deux joueurs, et ce « chantier » qui reste l’un des plus ouvert, se retrouvera bel et bien au centre des attentions.

1er centre :

  • Ma’a Nonu, 1m82/106kg, 103 tests pour les All Blacks, 161 matches de Super Rugby, 34 ans en 2016. C’est une perte énorme (départ pour le RCT) qui ne sera pas comblée en un claquement de doigt. Attention à ne pas chercher à le copier. Son profil est unique au monde. Il faudra sûrement revenir à une paire de centre avec deux profils plus similaires que Nonu-C.Smith, capables d’évoluer aux deux postes et de remplir les deux fonctions bien distinctes ensemble.
  • Sonny-Bill Williams, 1m94/108kg, 33 tests pour les All Blacks, 44 matches de Super Rugby, 31 ans en 2016. Il sera de nouveau disponible après un passage au rugby à VII et forcément une option plus que crédible. De nombreuses questions demeurent. Va-t-il re-signer avec la NZRU ? Peut-on construire sur la durée avec lui ? Est-il capable d’apporter assez de diversité dans son jeu ? Est-il meilleur en entrant en jeu qu’en débutant ? Acceptera-t-il la concurrence de quelqu’un d’autre que Nonu ?
  • Charlie Ngatai, 1m88/100kg, 1 test pour les All Blacks, 42 matches de Super Rugby, 26 ans en 2016. Fort de sa dernière saison avec les Chiefs et de son rôle de Capitaine des All Blacks Maoris, il est expérimenté, distributeur, utilise son pied, bon défenseur, rassurant, physiquement apte à passer au niveau supérieur, polyvalent … Ngatai commence à devenir sérieusement une option intéressante (12 ou 13 selon son partenaire)
Charlie Ngatai, un profil idéal pour intégrer un groupe.

Charlie Ngatai, un profil idéal pour intégrer un groupe.

  • George Moala, 1m83/104kg, 1 test pour les All Blacks, 40 matches de Super Rugby, 26 ans en 2016. Bien que pouvant évoluer à l’aile, il est repositionné 1er centre depuis peu et fait beaucoup de dégâts. Meilleur marqueur d’essais de l’ITM Cup, joueur le plus utilisé par les Blues en 2015, ce repositionnement n’est pas sans rappeler un certain Ma’a Nonu.

Rob Thompson semble avoir franchi un palier, il évoluera avec les Highlanders tandis que Pita Ahki aura le champ libre pour s’épanouir chez les Hurricanes.

2ème centre :

  • Conrad Smith, 1m86/95kg, 94 tests pour les All Blacks, 126 matches de Super Rugby, 35 ans en 2016. Il a été pour beaucoup dans la justesse de la ligne de ¾ néo-zélandaise et dans le timing des montées défensives. Idem que pour Nonu. Il ne faudra pas chercher à faire du copier-coller. La solution se trouvera davantage collectivement. Le voilà parti jouer à Pau.
  • Malakai Fekitoa, 1m87/99kg, 13 tests pour les All Blacks, 33 matches de Super Rugby, 24 ans en 2016. Son intégration s’est faite en douceur au sein des All Blacks depuis 2 ans après son explosion sous le maillot des Highlanders en 2014. Il faudra compter sur lui à partir de 2016. Reste à voir s’il n’est pas plus utile en tant que 1er centre.
  • Ryan Crotty, 1m81/96kg, 15 tests pour les All Blacks, 93 matches de Super Rugby, 28 ans en 2016. Il a indéniablement pris une autre dimension avec Canterbury et les Crusaders. Crotty est sans aucun doute au meilleur de sa forme, et il a déjà engrangé énormément d’expérience. Sûrement un atout pour faire partie du groupe sur cette période propice aux essais.
  • Richard Buckman, 1m84/96kg, 32 matches de Super Rugby, 27 ans en 2016. Véritable outsider N°1 de cette liste, il peut créer la surprise, sûrement au poste de second centre ou sa qualité de passe et son état d’esprit combattif peuvent apporter une plus-value.
  • Seta Tamanivalu, 1m89/104kg, 6 matches de Super Rugby, 24 ans en 2016. Révélation de l’ITM Cup 2014, il y a en lui un incroyable potentiel qui se doit d’être exprimé en Super Rugby avant de voir plus loin.

Le repositionnement de Ben Smith et le retour de Rene Ranger restent des options envisageables, tandis qu’Anton Lienert-Brown, Jack Goodhue et Rieko Ioane sont des options beaucoup trop « futuristes ».

 

  • Avis Lexvnz :

Charlie Ngatai, pour sa capacité à savoir tout faire correctement, Ryan Crotty pour sa distribution et son expérience, Malakai Fekitoa pour son potentiel général et George Moala pour sa puissance et son évolution pourraient être les heureux élus.
Sonny-Bill Williams ne sera pas présent lors du 1er squad (All Blacks VII) mais reviendra sûrement.

Source photo : geo.fr, sportal.co.nz

6 réflexions au sujet de « Au centre des attentions »

  1. Peut être, dans un premier temps, reconstituer la paire des Highlanders (Buckman/ Fekitoa) pourrait limiter les risques.
    Sinon, je ne connais pas Tamanivalu, il jouera pour quelle franchise l’an prochain?

    • Buckman n’est pas éliminé de la course, mais il part tout de même d’un peu plus loin que d’autres. Fekitoa-Crotty a déjà été aligner avec les All Blacks, je pense que s’ils cherchent la sécurité c’est cette paire qui sera choisie.

      Tamanivalu joue pour les Chiefs, ce sera sa 2ème saison en Super Rugby, sa première était une année de transition, il était resté dans le squad de développement, et en jouant très peu avec l’équipe 1ère.

    • C’est l’un des joueurs qui s’en rapproche le plus. Mais je ne pense pas que Crotty puisse s’imposer comme le nouveau 13 des All Blacks. On va plutôt entrer dans une période intermédiaire ou il fait partie des prétendants.

Laisser un commentaire