Dan Carter, des drops au compte-goutte

Demie finale 2011

Demie finale de Coupe du monde 2015

Même si 2007 (entendre « ¼ de finale de Coupe du monde, Wayne Barnes et absence de drop ») restera à jamais un des grands regrets du rugby néo-zélandais et que le drop ne rentrera jamais totalement dans les « mœurs » à proprement parlé des All Blacks, il flotte désormais dans l’air comme un certain soulagement. L’occasion de revenir sur les 8 drops de Dan Carter sous le maillot noir :

  • Drop 1 en 2006, contre l’Australie : Tri Nations 2006

Brisbane. Match piège par excellence. L’entame est néo-zélandaise, Joe Rokocoko marque d’entrée. Mais les équipes s’étouffent entre elles, les All Blacks ne mènent que 10 à 6 à la pause. Il n’y a plus beaucoup de solutions, mis à part le drop. Dan Carter en passe un à l’heure de jeu, et ce sera largement suffisant pour ce match qu’ils emportent 13 à 9.

  • Drop 2 en 2008, contre l’Afrique du Sud : Tri Nations 2008

La Nouvelle-Zélande mène 22-20 à l’heure de jeu mais sent qu’elle est train de lâcher. Privée de Richie McCaw elle commence à déjouer. Dan Carter le sent et tente un drop pour leur redonner de l’air. 25-20 ce ne sera pas assez. Les Champions du monde Sud-Africains terminent trop fort et Ricky Januarie inscrit l’essai de la gagne en toute fin de match pour l’emporter 30 à 28 à Dunedin … Ce qui n’empêchera pas les All Blacks de remporter malgré tout la compétition et de prendre leur revanche à Cape Town sur le score de 19 à 0.

  • Drop 3 en 2011, contre l’Australie : Tri Nations 2011

Les All Blacks viennent de mettre 40 points aux Springboks, ils vont également marquer leur territoire face aux Wallabies. 17-0 à la mi-temps, « la messe est dite ». Pas suffisamment pour Dan Carter, car dès le retour des vestiaires, il claque un drop qui fait mal pour un écart de 20 points. Ça sera dur d’aller chercher les All Blacks, organisateurs de la Coupe du monde, surtout à l’Eden Park.

  • Drop 4 en 2011, contre la France : match de poule de la Coupe du monde

4 ans après « 2007 », les All Blacks retrouvent la France. Cette fois en phase de poule, Dan Carter régale et le match se déroule sans soucis (37-17). Il en profite au passage pour passer un drop, une façon de dire qu’il a retenu les leçons du passé.

  • Drop 5 en 2012, contre l’Irlande: Second match de la “tournée irlandaise”.

Classique ! Read face à Heaslip, C.Smith face à O’Driscoll, Dagg face à Kearney, McCaw face à O’Brien, Hore face à Best. 4 pénalités de Carter, 4 pénalités de Sexton. 1 essai d’Aaron Smith, 1 essai de Connor Murray. 1 transformation de Carter, 1 transformation de Sexton. C’est la 78ème minute d’un match nul, logique, parfait. Sauf que Dan Carter va inscrire le drop victorieux à la 79ème, face aux perches. 22-19. Game over.

  • Drop 6 en 2012, contre l’Afrique du Sud : dernier match du Rugby Championship.

La Nouvelle-Zélande réussit une entame de seconde période parfaite après avoir été menée à la mi-temps 16 à 12. Les All Blacks mènent désormais 29-16 à la 53ème ! Dan Carter assomme encore un peu plus les Springboks qui reprenaient du poil de la bête en inscrivant un drop à la 63ème en préférant scorer sur leur nouvelle incursion dans le camp adverse. Les All Blacks remportent la compétition et terminent invaincus.

  • Drop 7 en 2015, contre l’Afrique du Sud : ½ finale de Coupe du monde.

La Nouvelle-Zélande est réduite à 14 et est menée 12 à 7 à la 45ème minute du match. Il faut recoller au score et ne pas se fatiguer plus qu’il ne faut en infériorité numérique. Il claque un drop de 30 mètres après une touche cafouillée. Bien lui en a pris, le score final sera de +2 pour les All Blacks qui passent en finale !

  • Drop 8 en 2015, contre l’Australie : Finale de Coupe du monde.

Les All Blacks viennent de prendre un jaune et d’encaisser un 14-0. Les Wallabies ne sont plus qu’à 4 points (17-21). Il faut reprendre davantage de marge au score … c’est le moment que choisit Dan Carter pour asséner son dernier drop sous le maillot des All Blacks, de près de 40 mètres, son plus beau … celui du titre mondial !

Finale de Coupe du monde 2015

Finale de Coupe du monde 2015

Dan Carter devient donc lors de la compétition le second meilleur marqueur de drops des All Blacks :

  • Andrew Mehrtens 10
  • Dan Carter 8
  • Grant Fox 7
  • Don Clarke, Doug Bruce et Mac Herewini 5
  • Allan Hewson 4
  • Zinzan Brooke 3

Source photo: stuff.co.nz, metronews.fr

Une réflexion au sujet de « Dan Carter, des drops au compte-goutte »

Laisser un commentaire