Les grands de demain !

double metresGrande force des All Blacks sur la Coupe du monde, les 2ème lignes ont impressionnés. Tour d’horizon des forces en présence pour 2016 :

  • Sam Whitelock, 2m02/116kg, 73 tests pour les All Blacks, 88 matches de Super Rugby, 28 ans en 2016. Peut-être le joueur le plus fort le moins exposé, le plus sous-estimé. Il est à coup sûr l’un des exemples à suivre pour la nouvelle génération. Il sera vraisemblablement centurion en 2019.
  • Brodie Retallick, 2m04/121kg, 47 tests pour les All Blacks, 59 matches de Super Rugby, 25 ans en 2016. Il a tout et l’avenir s’offre à lui. Il n’aura que 28 ans en 2019. C’est une pièce maitresse de la reconstruction néo-zélandaise.
  • Luke Romano, 1m99/115kg, 22 tests pour les All Blacks, 67 matches de Super Rugby, 30 ans en 2016. Très puissant, il est le 2ème ligne de qualité le plus rugueux depuis la retraite de Brad Thorn. C’est le type de joueur plus à l’aise en débutant la rencontre qu’en sortant du banc. Il a sa place parmi les All Blacks mais devra composer avec une forte concurrence. Et cela dès l’année prochaine.
  • Pat Tuipulotu, 1m98/120kg, 7 tests pour les All Blacks, 21 matches de Super Rugby, 23 ans en 2016. Blessé, il a sans doute manqué sa place en Coupe du monde cette année. Tout jeune, il fait déjà figure de pointure à son poste. Puissant, aérien, travailleur, il a tout pour être le prochain « big men » des All Blacks.
Pat Tuipulotu va faire son retour pour les Blues … et sûrement pour les Blacks.

Pat Tuipulotu va faire son retour pour les Blues … et sûrement pour les Blacks.

  • Jeremy Thrush, 1m98/111kg, 12 tests pour les All Blacks, 110 matches de Super Rugby, 31 ans en 2016. Seul départ (Gloucester) majeur à ce poste. Dans la forme de sa vie, il donne tout, mais il manquera cependant davantage aux Hurricanes qu’aux All Blacks.
  • James Broadhurst, 2m01/122kg, 1 test pour les All Blacks, 71 matches de Super Rugby, 29 ans en 2016. Aussi technique que travailleur, il a fait sensation avec les Hurricanes en 2015 mais devrait avoir du mal à s’insérer dans le projet des All Blacks pour 2019.
  • Dominic Bird, 2m06/112kg, 2 tests pour les All Blacks, 31 matches de Super Rugby, 25 ans en 2016. Trop tendre pour le niveau international jusqu’à présent, le plus grand All Black de l’Histoire (en taille) semble avoir passé un cap en ITM Cup, laissant entrevoir ses qualités de leadership. Step by step pour ce grand espoir du poste.

Jimmy Tupou fait ses armes tranquillement avec les Crusaders et Steven Luatua (déjà 14 fois All Black) qui se doit de revenir plus fort cette année avec les Blues peuvent tous les deux évoluer également en 2ème ligne. Leurs profils sont intéressants, surtout à la vue de l’évolution de ce poste au plus haut niveau.

  • Avis Lexvnz :

Sam Whitelock et Brodie Retallick comptent parmi les meilleurs joueurs au monde, ils sont incontournables. Pat Tuipulotu pourrait trouver une place « d’impact player » sur le banc. Steven Luatua (1m96/115kg), de par sa faculté à jouer sur deux lignes a tout pour se créer une place dans le groupe néo-zélandais. A lui de remettre le bleu de chauffe.

Source photos : supersport.com, bricotdepot.fr

Laisser un commentaire