« Les Rois sont morts, vivent les Rois » Zinzan Brooke

707 tests matches

707 tests matches

La finale

  • « On pouvait voir dès le coup d’envoi quelle était l’intention Néo-Zélandaise. Kieran Read a fracassé Israël Folau. Quelques secondes plus tard c’est Conrad Smith qui découpe Michael Hooper. Ça a donné le ton d’emblée. Le message était clair, voilà à quelle intensité nous allons jouer …

 

  • Les All Blacks n’exercent pas seulement une pression physique. Ils ne vous laissent pas de marge de manœuvre. Chaque touche, chaque coup d’envoi, chaque zone va être contestée. C’est suffocant. Certaines équipes peuvent vivre avec cela pendant 50 ou 60 minutes, mais rarement 80. Ils se détachent souvent des autres dans les dernières minutes. Surtout quand vous avez l’expérience de gars comme Dan Carter et Richie McCaw, auxquels ils font appels quand les situations sont serrées. Quand les autres baissent, qu’ils sont épuisés physiquement et mentalement, les All Blacks élèvent le rythme.

 

  • Même lorsque les Australiens sont revenus dans le match à 21-17, j’ai regardé leur langage corporel et il semblait dépassé. Il y avait des situations où ils allaient se mettre à six ou sept joueurs dans un ruck pour faire face à un All Black. Les All Blacks étaient eux bien répartis sur la ligne défensive.

 

  • Pour les Australiens le chemin était difficile pour atteindre la finale. Angleterre, Pays de Galles, Ecosse et Argentine sur des semaines consécutives était un défi important. Ils méritent notre respect et notre admiration pour avoir lutter en finale de la façon dont ils l’ont fait. »

Génération dorée

  • « Je pense que dans les années à venir, les gens vont parler du privilège qu’ils ont eu de regarder jouer Dan Carter, Conrad Smith, Ma’a Nonu, Tony Woodcock, Keven Mealamu et tous ces gars-là. Richie va sans doute devenir le plus grand All Blacks. Je m’estime chanceux d’avoir été là à Twickenham samedi pour voir leurs derniers matches.
  • Je suis impressionné par la façon dont Richie a retardé sa décision à propos de sa retraite. Il a pris le contrôle de la situation. Il rendra sa décision selon ses règles. »

Personne n’est irremplaçable

  • « Il va sans dire que certains départs vont leur manquer. Ça représente près de 700 sélections. Ils vont perdre de l’expérience, mais en Nouvelle-Zélande vous apprenez très vite que personne, y compris Dan ou Richie, n’est irremplaçable. Les mêmes conversations étaient là pour Tana Umaga ou Michael Jones mais ils ont été remplacés. Il y a toujours quelqu’un qui arrive.
  • Je regarde beaucoup l’ITM Cup, il y a de véritables talents. Akira Ioane, le N°8 d’Auckland va bientôt titiller Kieran Read. Ardie Savea, le petit frère de Julian, est un openside avec un énorme avenir.
  • Sam Cane serait un titulaire pour la plupart des autres équipes. Il a grandi dans l’ombre de Richie ces trois dernières années. De même pour Beauden Barrett et Malakai Fekitoa, ils ont appris toutes les ficelles du métier de Carter et Nonu.
  • Voilà pourquoi les gens qui attendent que la Nouvelle-Zélande baisse pavillon seront déçus. »

Devoir national

  • « Toutes les équipes sont fières de représenter leur pays, mais en Nouvelle-Zélande, cela signifie quelque chose de plus. Il s’agit du maillot noir des All Blacks.
  • L’espérance de le porter sur ses épaules à une grande valeur. Lorsque les All Blacks perdent, ce ne sont pas seulement 23 joueurs qui sont blessés, mais l’ensemble du pays.
  • Pour beaucoup de Néo-Zélandais, il n’est pas de savoir si les All Blacks vont gagner ou perdre, mais de savoir par combien de points d’avance ils vont gagner. Cette attente-là, écraserait sans doute les autres équipes, mais elle soulève les All Blacks.
  • Quiconque enfilera le maillot noir sera attendu de pied ferme, selon les normes des All Blacks. Les Rois sont morts, vivent les Rois ! »

Zinzan Brooke

stuff.co.nz

 

2 réflexions au sujet de « « Les Rois sont morts, vivent les Rois » Zinzan Brooke »

  1. C’est exactement ça, dès le coup d’envoi le ton a été donné, les Australiens n’ont jamais pu/su contesté la supériorité des ABs. Et leur game plan de viser DC, Read ou même McCaw, vraiment triste de leur part, je dois dire que je suis très déçu en général de Cheika dans toutes ses déclarations, il n’a pas pour moi un bon état d’esprit contrairement à son capitaine par exemple. Dommage que World Rugby n’aille pas au bout des choses, car il y 2/3 joueurs Oz qui méritent d’être cités pour des gestes plus que répréhensible. Anyway, vive le rugby, vive The All Blacks !!!

    • Cibler des joueurs fait partie du jeu … mais je te rejoins, c’est très pauvre comme idée.
      Cheika a été beaucoup monté par les médias en quête de belles histoires. Peut-être que les Wallabies vont s’améliorer encore davantage, mais le plus dur commence pour lui. On sera plus à même de juger de son travail en 2017.

Laisser un commentaire