Objectif All Blacks !?

 Objectif Lexvnz

« Mi-Avril » ! Après avoir travaillé en interne et planché pour comprendre pourquoi aucune équipe n’avait jamais réussi jusqu’alors à conserver son titre de Championne du monde, Steve Hansen et son staff vont sans doute commencer à regarder plus que sérieusement le Super Rugby.

« Il y a beaucoup de raisons pouvant expliquer qu’une équipe ne conserve pas son titre. Nous en avons aujourd’hui un bon aperçu. Quand vous êtes au sommet, qui plus est sur une longue période, vous pouvez perdre le fil et les bonnes attitudes. Pour certaines personnes, reproduire une multitude de sacrifices est difficile. Nous devons relever ce défi qui s’annonce passionnant. » Steve Hansen

Tout ce qui s’est passé jusqu’à présent n’était pas inutile pour intégrer les All Blacks … mais le plus important est d’être bon au bon moment ! Les « tours de chauffe » sont passés. En basculant dans la seconde partie de la saison, les états de forme et les performances vont être scrutées, les potentiels analysés, les tendances s’inverser ou se confirmer. Si quelqu’un veut décrocher un maillot noir … c’est maintenant !

Cependant, juste un an avant la Coupe du monde,  il y a fort à parier qu’il n’y aura plus autant de nouveaux All Blacks qu’il y en a eu ces deux dernières années.Il n’y a plus beaucoup de place pour « tester » ni pour faire des plans sur la comète.

Pourtant, Steve Hansen a laissé entendre qu’un manque de « passion » sera préjudiciable et que l’état de forme seront des éléments clés  pour faire partie des All Blacks.

« Je ne sais pas si nous avons besoin de sang neuf. Nous avons besoin de mecs qui font ce qu’il faut.  A nous de créer un environnement qui favorisera la concurrence, au point où nos joueurs se rendent bien compte que s’ils ne mettent pas assez d’énergie, de passion, ils ne feront plus partie de l’équipe. » Steve Hansen

Car à l’échelon inférieur, la génération actuelle ne semble plus tellement sensible à cette vieille méthode du « placard ». Une mise au banc n’a incontestablement plus le même effet dans le sens où elle n’enclenche pas un processus de remise en question ou d’auto-évaluation comme il y a 10 ans seulement. Cet article n’a pas pour but d’en déceler les causes, c’est toute une analyse du système éducatif, sociétal et générationnel qu’il faudrait faire. Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, le renforcement positif apporte davantage de résultat. En simplifié, au niveau du Super Rugby, la carotte fonctionne mieux que le bâton. Pas certain (touchons du bois quand même) que ce soit la même histoire vis-à-vis des All Blacks. C’est donc un signal fort qui vient en aide aux Franchises du Super Rugby confrontées directement au problème. Un signal qui devrait sans doute, cette fois, être entendu.

 

Côté nouveauté, l’année dernière Steven Luatua avait par exemple accumulé, pour un novice, beaucoup de temps de jeu. Ce genre d’expérience risque d’être plus difficile cette année. Peut-être que certains arriveront malgré tout à se faire une place, à se faufiler ou à profiter d’une circonstance exceptionnelle. Y- a-t-il des joueurs non capés qui réclament un maillot noir assez fort pour l’obtenir ?

  • Chez les piliers, Ben Tameifuna s’améliore, tandis que Kane Hames est agréablement surprenant.
  • Au talon, difficile d’établir une hiérarchie car personne ne « sort du lot » : Liam Coltman, Rhys Marshall et Ben Funnell ont pour eux l’argument de la jeunesse.
  • Pat Tuipulotu a montré des choses intéressantes avant de se blesser et le jeune Anglais Matt Symons a ce petit quelque chose qui interpelle. Ils sont tous les deux, dans des styles différents, des deuxièmes ligne d’avenir.
  • En 3ème ligne, Shane Christie et Faifili Levave impressionnent mais la route semble véritablement bouchée pour eux à leurs postes respectifs. Nasi Manuest une valeur sûre, tandis que Brad Shields est sûrement à l’heure actuelle un joueur d’avenir qui n’a pas atteint encore sa pleine mesure.
  • Ça bouge un peu au poste de demi de mêlée qui n’était de toute façon pas très bien établi. Augustin Pulu et Bryn Hall grignotent le retard.
  • « Demi d’ouverture » est décidément, depuis peu, une « petite entreprise qui ne connaît pas la crise » : Lima Sopoaga particulièrement,mais aussi Gareth Anscombe et Simon Hickey entrent dans le jeu de la concurrence.
  • Au centre, postes « en délicatesse », Malakai Fekitoa est devenu rapidement le joueur dont la Nouvelle-Zélande parle et espère monts et merveilles. Dur de ne pas le remarque. Toutefois, attention de ne pas se bruler les ailes.
  • Les feux follets des Chiefs, Tim Nanai-Williams et Tom Marhsall ressemblent à des options crédibles pour amener qualité et imagination sur une aile internationale. Même si la route est encore longue, la « méforme » de Cory Jane pourrait précipiter les choses. Pat Osborne n’a pas à rougir non plus face à Frank Halai pour jouer les doublures de Julian Savea.

S’ils continuent de jouer comme ils le font,  tout en s’intensifiant davantage, peut-être qu’un, deux ou trois joueurs de cette liste, pourraient mettre un pied aux camps d’entraînements prévus au mois de Mai. Stages qui ouvriront la voie royale au 1er squad All Blacks de 2014, en vue d’affronter le XV de la Rose.  Avec toutefois un œil privilégié pour les postes de centres et de talonneur :

« Nous devons être patients pour deux postes. Nous avons des jeunes talentueux, mais qui sont encore parfois incohérents. » Steve Hansen

Dans un autre genre, si la nouveauté n’est plus au goût du jour, l’expérience peut revenir en grâce.  Jerome Kaino pourrait faire son come-back, tandis que potentiellement, Andy Ellis et Corey Flynn sont sûrement des « N° cachés » sur la liste de Steve Hansen.

 Crédit: stuff.co.nz

4 réflexions au sujet de « Objectif All Blacks !? »

  1. Merci pour cet article ! Très intéressant

    Pour ma part j’aimerais voir Ben Tameifuna, quelle puissance il dégage ! (mais peut-être qu’il a trop de lacunes)

    Sinon effectivement Fekitoa est pas mal. Si les Blacks veulent un peu muscler leur jeu pour jouer les Anglais, ces deux là doivent avoir du répondant

    • Pour le répondant, je pense qu’il n’y a pas photo.

      Ben Tameifuna a un potentiel incroyable. De ce que je sais, le staff des All Blacks le suit, l’a déjà pris en squad de développement et lui a donné une liste de chose à travailler. S’il y parvient, il fera les All Blacks.

  2. Liam Coltman au talon est un peu juste pour le moment. Kane Hames peut éventuellement être un bon remplaçant. Shane Cristie immressione mais a-t-il vraiment le niveau ALL BLACKS ? Sans doute pas … Tout comme Sopoaga, en revanche Fekitoa, si c’est pas pour Juin, ce sera en novembre !
    #Spécialiste Highlanders

    • On est d’accord Paimeco.

      Je pense qu’Hansen et les Blacks avaient prévu que Liam Coltman et Rhys Marshall fassent mieux cette année. Mais ils sont tellement jeunes …
      Les talonneurs, et tout le monde le sait, vieillissent très bien. Patience donc. Toutefois, leur présence au niveau international les feraient progresser à vitesse grand V.

Répondre à LEXVNZ Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *