Player of the Week: Bryn Hall dynamise les Blues

Blues Pre Season Training, 13 January 2014

Avec les problèmes que rencontrent Piri Weepu (AVC) et Jamison Gibson-Park (fracture de stress), Bryn Hall exploite parfaitement  les possibilités de temps de jeu qui s’offrent à lui. Contre les Highlanders, il rend une nouvelle fois une copie des plus convaincantes et des plus encourageantes quant à la direction à prendre pour les Blues.   

Bryn Hall, né à Auckland en 1992, formé au St Peter’s College, devient Capitaine des All Blacks U20 2012 et connait une première année de Super Rugby délicate en 2013 (fracture de la mâchoire, suivie d’une fièvre glandulaire).

« J’ai été assez chanceux jusqu’ici de ne pas avoir eu de nombreuses blessures dans ma carrière, mais j’ai eu deux revers importants l’année dernière, c’était assez frustrant. Avec le recul, j’ai eu davantage de temps en dehors du rugby. J’ai continué mes études et j’ai eu le temps de réfléchir sur mon poste. J’ai pu mettre en œuvre les travaux complémentaires que m’avaient demandés les entraîneurs des Blues » Bryn Hall

Il reprend le chemin des terrains en ITM Cup avec North Harbour puis s’intensifie pour la prépa des Blues. En réussissant à prendre 5 kg tout en conservant son niveau de condition physique, Bryn Hall semble avoir optimisé au mieux son travail (il obtient le plus haut score de la pré-saison au fameux test du yoyo, en arrivant au pallier 21).

« Avoir été capable de prendre un peu de poids m’aide aujourd’hui à aller au contact.  J’espère me positionner cette année. Quand j’étais jeune, mon rêve était de jouer 9 pour les Blues alors je travaille vraiment dur pour y arriver. Je vais essayer de saisir toute les opportunités. Piri (Weepu) m’aide à améliorer mon jeu. « Jamo » (Jamison Gibson-Park) est là aussi. Il a eu une excellent campagne avec les All Blacks Maoris et Taranaki donc il y a beaucoup de concurrence, mais ça nous aide et on se soutient les uns les autres ». Bryn Hall

Vif pour son physique (1m83, 94 kg), prenant des décisions claires et précises tout en augmentant le rythme du jeu et en alimentant parfaitement bien ses ¾ , John Kirwan tient peut-être là, avec  Simon Hickey une charnière au bel avenir devant elle !

« Le 9 et le 10 étaient vraiment bon ce soir. Simon est en pleine croissance et Bryn fait sensation. Il s’intensifie, il est prêt ! » John Kirwan

Les Blues  n’ont plus aujourd’hui un pack suffisamment dominateur pour insister sur ce secteur. Par contre, le mouvement a toujours été la clé de leur jeu. Sans vitesse, la masse physique ne vaut pas grand-chose au rugby, or s’ils arrivent à jouer « vite et juste »,  toute la vélocité de leur backline n’en sera que plus dangereuse. La forme actuelle de Bryn Hall semble aujourd’hui solutionner quelques problèmes et impulser beaucoup d’allant à cette Franchise. De quoi inscrire un nouveau prétendant à surveiller pour la course au maillot noir.

 

Crédits : theblues.co.nz, stuff.co.nz, superrugbynews.fr

5 réflexions au sujet de « Player of the Week: Bryn Hall dynamise les Blues »

    • Bienvenue Melo,

      le rugby néo-zélandais est riche, formateur et sait rebondir, mais il n’est pas inépuisable … surtout s’il souhaite allier le talent à l’expérience.

        • Ça dépend de la durée de son futur contrat et des dates du Championnat Japonais. Peut-être peut-il à l’issue, avoir le temps de rentrer en Nouvelle-Zélande et de prendre une licence avec la NZRU.

          Même si son avenir avec les Blacks est entre parenthèse, ce serait bien de l’avoir à disposition en cas de coup dur.

  1. Ping : Super Rugby 2014 : Récap de la 7e journée | Super Rugby News | Actualité rugbystique de l'hémisphère sud

Répondre à Melo Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *