Les Hurricanes sont-ils les « Pere Noël » de la conférence néo-zélandaise ?

(...) différents mouvements de ces dernières années qui peuvent interpeller. Ce qui ressort le plus c’est le manque cruel de timing et le fait que lorsqu’il y a des situations compliquées à gérer, elles sont quasiment toutes solutionnées par des non choix, finissant par tourner à leur désavantage (...)

(…) différents mouvements de ces dernières années qui peuvent interpeller. Ce qui ressort le plus c’est le manque cruel de timing et le fait que lorsqu’il y a des situations compliquées à gérer, elles sont quasiment toutes solutionnées par des non choix, finissant par tourner à leur désavantage (…)

Une réflexion au sujet de « Les Hurricanes sont-ils les « Pere Noël » de la conférence néo-zélandaise ? »

Laisser un commentaire