Mission « three peat » pour les Chiefs 2014

Chiefs 2014 Dave Rennie Wayne Smith

Les Chiefs ont pris le pouvoir depuis l’arrivée de Dave Rennie en 2012. Ils ont réussi à conserver leur titre en 2013 et ne comptent pas lâcher prise.  Les « Chiefs Mana » devraient encore être en  course pour le titre en 2014, pour le « three-peat » (uniquement réalisé par les Crusaders 98-99-00) !

« Pour nous, la clé c’est l’innovation. Nous sommes ambitieux dans notre jeu mais nous savons également qu’on ne peut arriver à rien sans travailler. Donc la recette ne change pas vraiment. Même s’il y a d’autres équipes prêtes pour la bataille, les Crusaders sont pleins d’All Blacks et ils seront durs à battre. J’espère que nous aussi.  Nous avons un solide noyau de joueurs ayant pris part à nos succès précédents et nous y avons ajouté des jeunes talentueux et des joueurs expérimentés. C’est une compétition très difficile ; de plus en plus dure, mais nous sommes ravis de notre groupe composé d’hommes de caractère doté d’une excellente éthique de travail » Dave Rennie

Les arrivées : Jamie McIntosh (Highlanders), Matt Symons (Canterbury), Liam Squire, James Lowe (Tasman), Robbie Fruean, Tom Marshall (Crusaders), Mills Muliaina (NTT Docomo Red Hurricanes)

Les départs : Toby Smith (Rebels), Craig Clarke (Connacht), Fritz Lee (Clermont), Lelia Masaga (Honda Heat), Richard Kahui (Toshiba Brave Lupus), Brendon Leonard (Zebre), Patrick Osborne (Highlanders), Romana Graham (Exeter), Solomona Sakalia (non retenu), Matt Van Leven,  Save Tokula (Aurillac).

Le staff: Dave Rennie, Wayne Smith, Tom Coventry et Andrew Strawbridge

Chiefs 2014 Jersey

Qu’est-ce que tu souhaites aux Chiefs Blacky ?

Blacky le kiwi Chiefs 2014 Tom Lexvnz

Les 5 points forts de la Franchise:

  • Dave Rennie et son staff tiennent pour l’instant une « recette» qui marche à merveille.
  • Un groupe homogène, très polyvalent et uni.
  • Un recrutement de qualité pouvant s’insérer  dans le turnover incessant de l’équipe.
  • Pas tant que ça de « All Blacks » mais beaucoup de joueurs qui ont envie de le devenir.
  • La confiance et l’envie de jouer. Ils ont le vent en poupe, envie de marquer leur temps.

Les 5 inquiétudes de la Franchise :

  • Quoi qu’on en dise, le départ de Craig Clarke devrait laisser un vide.
  • Ils sont clairement devenus l’équipe à battre !
  • La recherche absolue du « three peat » peut jouer des tours … Il faudra prendre les matches les uns après les autres et encore être en forme aux bons moments.
  • Un relâchement inconscient après 2 titres est toujours possible …
  • Un début d’année  toujours  important pour bien lancer la saison qui connaît malheureusement quelques blessures.
Tanerau Latimer, «Un flanker dur et expérimenté. Un chef de file respecté, constant et performant » Dave Rennie

Tanerau Latimer, «Un flanker dur et expérimenté. Un chef de file respecté, constant et performant » Dave Rennie

  • Chiefs Squad 2014 (11 All Blacks) :

Talonneurs:

  • Mahonri Schwalger, vieux briscard Samoan, dur au mal.
  • Hika Elliot, dans une mauvaise phase, il connait quelques problèmes physiques.
  • Rhys Marshall, jeune joueur énergique et très prometteur.

Piliers:

  • Jamie McIntosh, renfort de poids … il espère relancer sa carrière.
  • Pauliasi Manu, belle surprise de l’année dernière.
  • Josh Hohneck,  blessé en 2013, il retrouve sa place dans l’effectif.
  • Ben Afeaki, pilier massif, il reste sur d’impressionnantes sorties avec les All Blacks Maoris.
  • Ben Tameifuna, « surpuissant », un potentiel hors norme à canaliser et à polir.
  • Nick Barrett, en formation, habitué des squads de formation.

Deuxièmes ligne:

  • Matt Symons, jeune anglais chipé à Canterbury, très athlétique.
  • Brodie Retallick, « machine » à tout bien faire. 2ème ligne de niveau international.
  • Michael Fitzgerald, très volontaire, doit encore gagner en maturité.
  • Ross Filipo, ancien All Blacks, polyvalent et expérimenté.

Troisièmes ligne:

  • Liam Messam, blindside des All Blacks, co-capitaine et leader de cette équipe.
  • Nick Croswell, joueur de devoir sur qui Dave Rennie compte depuis ses années à Manawatu.
  • Tanerau Latimer, très utile, toujours au service du collectif (se remet de blessure).
  • Liam Squire, sort d’une saison euphorique avec les Makos.
  • Sam Cane, vrai talent, openside spécialiste qui assure le soutien offensif à merveille (manquera le début de saison).
  • Kane Thompson, polyvalent et expérimenté, le style de joueur qui fait fonctionner le système de rotation des Chiefs à plein régime.
  • Carl Axtens, en formation, jeune N°8 des Steamers assez prometteur.
  • Tevita Koloamatangi, en formation, devrait avoir une carte à jouer en ce début de saison avec les absences de Sam Cane et Tanerau Latimer.

Demis de mêlée :

  • Tawera Kerr-Barlow, solide compétiteur, a besoin de reprendre confiance.
  • Augustine Pulu, créateur de danger, très dynamique, il doit se canaliser pour progresser.
  • Brad Weber, en formation, il a permis à Waikato de conserver la tête hors de l’eau en ITM Cup.

Demis d’ouverture :

  • Aaron Cruden, le chef d’orchestre de l’équipe. Promu co-capitaine.
  • Gareth Anscombe, joueur intelligent et buteur d’exception.  

Centres :

  • Charlie Ngatai, utility-back spécialisé au centre, c’est un titulaire en puissance.  
  • Bundee Aki, a réussi à se faire un nom pour son 1er Super Rugby l’année dernière. Un jeune 1er centre à suivre.
  • Andrew Horrell, utility-back précieux pour le collectif des Chiefs.
  • Robbie Fruean, « pépite de sa génération », il tente de se relancer et surmonter ses problèmes cardiaques chez les Champions en titre.
  • Mills Muliaina, de retour en Nouvelle-Zélande, très expérimenté il pourrait servir d’utility-back de luxe cette année.
  • Anton Leinert-Brown, en formation, jeune 2nd 5/8 de Waikato.

Back-three :

  • James Lowe, ailier puissant qui a fait bonne impression avec les Makos.
  • Tim Nanai-Williams, électron libre cette backline, original et créatif. A le potentiel pour viser peut-être encore plus haut.
  • Robbie Robinson, arrière rapide et bon buteur, capable du meilleur mais de façon un peu irrégulière.
  • Asaeli Tikoirotuma, ailier Fijien, solide et rapide.
  • Tom Marshall, utility-back de grand talent. Un joueur compétent qui se doit d’être ambitieux.
Tom Marshall, « compétences nombreuses, énorme éthique de travail, très impliqué dans le jeu peu importe la position qu’il occuppe » Dave Rennie

Tom Marshall, « compétences nombreuses, énorme éthique de travail, très impliqué dans le jeu peu importe la position qu’il occuppe » Dave Rennie

Crédits: Superrugbynews.fr, Joseph Johnson Getty Images, Lexvnz.com, stuff.co.nz, ESPN Deportes (Patricio Connolly)

6 réflexions au sujet de « Mission « three peat » pour les Chiefs 2014 »

  1. depuis le temps que j’attends leur sacre, j’ai vécu deux saisons inoubliables ou ils ont su arracher la victoire par deux fois… on dit jamais deux sans trois… a vérifier.. KIA KAHA !!

    • Y’a rien de mieux que lorsque notre équipe est en difficulté et qu’elle parvient enfin à se réaliser et se met à gagner !
      Le three peat est possible, il faudrait retrouver les blessés et continuer à innover. Ne surtout pas se relâcher …

  2. Ping : Player of the Week : Robbie Fruean, le Roi de Cœur se replace au centre du jeu. | LEXVNZ

  3. Ping : Vectrice de résultats, la cohésion des Chiefs sera-t-elle suffisante pour 2014 ? | LEXVNZ

Répondre à dark_vadehors08 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *