Qui pour prendre la relève aux postes de centres chez les All Blacks ?

Le problème aujourd’hui n’est pas de savoir si Conrad Smith et Ma’a Nonu vont monter un « boy’s band » avec Steve Hansen à la percussion une fois devenus retraités du rugby, [youtube http://www.youtube.com/watch?v=un0JFfqEvHE&w=560&h=315] mais plutôt de savoir qui d’autres en Nouvelle-Zélande est capable d’assumer ces deux postes de centres.

En 2015, année de Coupe du monde, Ma’a Nonu et Conrad Smith auront respectivement 33 et 34 ans. C’est âgé pour une paire de centre internationale.  Trop peut-être, sûrement même. Toutefois, même à cet âge, il est possible de tenir sa place. Brian O’Driscoll fait bonne figure avec les Lions cette année à 34 ans, Frank Bunce à pris sa retraite internationale à 35 ans etc … Surtout si des plages de repos sont obtenues (comme l’année sabbatique que prendra C.Smith en 2014). Néanmoins, il est toujours nécessaire de ne pas placer tous ses œufs dans le même panier.

Il y a normalement une quantité assez importante de joueurs néo-zélandais qui sont capables de se hisser au niveau international, à la fois en 12 et en 13.

  • Sonny-Bill Williams (1.91, 106kg), 19 sélections 6 essais, 28 ans, est reparti de Nouvelle-Zélande aussi vite qu’il est arrivé. Il était devenu un atout indéniable des All Blacks, capable de venir concurrencer Ma’a Nonu.  Il évolue aujourd’hui en NRL (ligue de rugby à XIII) aux Roosters de Sydney  jusqu’à la fin de la saison (Sept 2013). Nul ne sait ce qu’il fera après, de la boxe, du rugby à VII, encore un an à XIII, un retour au rugby à XV dans le Top14, un retour chez les Chiefs, la nouvelle saison du Bachelor, de la politique ou se mettre aux échecs. Steve Hansen déclarait récemment dans la presse qu’il suivait ses prestations et sa forme. Il devrait rentrer vraisemblablement l’année prochaine, en tout cas, pour le moment : INELIGIBLE
  • Richard Kahui (1.88, 102kg), 17 sélections 10 essais, 28 ans, que tout le monde voyait comme LE successeur de C.Smith, a annoncé qu’il avait signé un contrat de 2 ans avec les Toshiba Brave Lupus (Top League, championnat de rugby à XV Japonais). Ce qui n’avait pas enchanté Steve Hansen, « Nous avons été très deçu parce que l’on n’était pas au courant. Je trouve tout cela un peu frustrant. Normalement vous avez la possibilité de discuter, de proposer une offre pour essayer de garder le joueur. Nous n’avons pas pu faire ça, mais maintenant on en a parlé avec lui, c’est du passé ».   Preuve du fait que les All Blacks comptaient grandement sur lui, même si ses blessures à répétition à l’épaule deviennent de plus en plus préoccupantes (on parle également d’une éventuelle rupture anticipée de sa carrière). Si « tout va bien », Kahui a d’ores et déjà indiqué qu’il reviendrait en Nouvelle-Zélande à la fin de son contrat (Janvier 2015). Pour le moment : INELIGIBLE
  • Tamati Ellison (1.85, 96kg), 4 sélections, 30 ans, sûrement le plus à même d’évoluer aux deux postes à un niveau semblable,  avait lui été clair dès le début avec l’encadrement des All Blacks qu’il retournerait peut-être au Japon. Chose faite, il évoluera l’année prochaine pour les Ricoh Blacks Rams. Jusqu’en Janvier 2014 : INELIGIBLE
  • Rene Ranger (1.85, 97kg), 6 sélections 1 essai, 27 ans, homme en forme du Super Rugby 2013, va s’en aller pour Montpellier en respectant le précontrat qu’il avait signé 1 an auparavant. Même si le fait d’intégrer les All Blacks l’a fait douter, il partira bel et bien dans le Languedoc. Pour 2 ans seulement au lieu de 3, ce qui lui laissera l’opportunité de revenir en Juillet 2015 en Nouvelle-Zélande. Vu à l’aile dans un premier temps, son repositionnement et ses progrès en 13, laissaient pas mal d’espoir pour lui à ce poste. Hansen regrette ce départ, car Ranger avait progressé, il était un potentiel second centre, offrait de la polyvalence, et faisait des différences. Même s’il parvient à négocier avec Montpellier pour pouvoir jouer le 4 Nations 2013, il sera par la suite: INELIGIBLE

De plus, Toeava est au Japon (et ne s’en sort pas avec sa hanche), Robbie Fruean est au pays mais souffre de problèmes cardiaques ce qui l’élimine pour le très haut niveau, Jared Payne est en Irlande (d’ailleurs le XV du Trèfle ne va sûrement pas tarder à le « naturaliser »), Casey Laulala (qui a vu son retour avorté par la NZRU) , Sam Tuitupou, et Benson Stanley (qui stagne à Clermont) sont également inéligibles et hors circuit depuis plus ou moins longtemps.

Au final, quels sont les joueurs susceptibles d’être retenu par Steve Hansen ?

  • Ben Smith (1.86, 91 kg), 15 sélections 3essais, 27 ans. Personne ne doute des qualités rugbystiques de Ben Smith. Il fait partie des priorités pour le staff des Blacks tant ce joueur comprend le jeu.  Ils sentent qu’il y a quelque chose à tirer de lui. Conrad Smith également, a affirmé qu’il en avait le potentiel. Cependant, Ben Smith n’a pas beaucoup de temps pour apprendre, même s’il a déjà évolué à ce poste, ce serait un repositionnement brutal, une vraie prise de risque, qui s’annonce délicate.
  • Francis Saili (1.80, 99 kg), non capé. Appelé dernièrement pour le training squad des Blacks, il évoluerait dans le même registre que Ma’a Nonu. Il fait une bonne saison avec les Blues et son profil collerait bien pour le haut niveau, mais Hansen a déclaré qu’il n’était pas encore prêt.
  • Tim Nanai-Williams (1.79, 88 kg), non capé. Joueur atypique,  doté de beaucoup de qualités, il peut éventuellement  être envisagé en second centre, même si une place sur une aile serait bien plus bénéfique pour les All Blacks.
  • Tom Taylor (1.83, 90 kg), non capé. Il peut éventuellement remplir le rôle de 2nd 5/8 pour les All Blacks si le besoin s’en faisait sentir.
  • Ryan Crotty (1.79, 91 kg) et Tim Bateman (1.82, 89 kg), non capés. Habitués du Super rugby,  ils peuvent également venir prêter main forte sur les deux postes si les besoins s’en font sentir.

Plus loin encore, d’autres joueurs comme Bundee Aki, Andrew Horrell, Malakai Fekitoa, Jason Emery ou Charlie Ngatai pourraient éventuellement être envisagés s’ils connaissent une rapide progression. Ou alors il faudra compter sur une hypothétique éclosion d’un nouveau talent, comme Pita Ahki, comme le transfuge du VII ou du XIII comme Belgium Tuatagaloa ou Dylan Collier par exemple, ou le passage d’ Ardie Savea au centre. Tout ça est très peu crédible. Cependant, le retour de Kurt Baker (1.85, 92 kg) dans le circuit du rugby à XV semblerait être intéressant pour le poste de second centre (poste le plus sinistré).

A l’avenir, ces années entre Coupes du monde pourraient s’avérer délicates à gérer pour les Blacks, tant les autres championnats proposent beaucoup d’argent.

Certains de ces joueurs inéligibles aujourd’hui, reviendront en Nouvelle-Zélande afin de postuler pour une place dans le squad qui s’envolera en Angleterre et défendre le titre acquis en 2011. Peut-être même la totalité.

Si Steve Hansen a le choix entre Ranger, Kahui, C.Smith, Nonu, S-B.Williams, T.Ellison, B.Smith, Toeava, F.Saili etc, il n’y aura pas de place pour tout le monde. Il y aura des grands gagnants et des grands perdants.

Les All Blacks, tout All Blacks qu’ils soient, ont besoin de leurs meilleurs joueurs pour espérer remporter une compétition comme la Coupe du monde, et il est fort à parier que les revenants passeront devant ceux qui auront été fidèles à la NZRU.

La crainte en réalité, n’est pas de manquer de joueurs à la veille de l’annonce d’un squad. Le problème de tous ces départs, c’est de devoir construire avec des joueurs qui laisseront leurs places à d’autres pour la compétition. Hansen pourrait se voir obligé d’aligner des joueurs qui manquent cruellement de temps de jeu en commun, d’automatismes et d’avoir une équipe sans continuité rugbystique, qui n’aura pas grandie ensemble. Sans aucune réelle garantie de bon fonctionnement. Ce qui était la force, en plus de sa complémentarité de l’association Nonu-C.Smith. Les carrières à la carte n’aideront en rien à la construction de combinaisons d’expérience.

Il faut dans ce cas, espérer en premier lieu que Ma’a Nonu et Conrad Smith conservent un bon niveau jusqu’en 2015. Que Ben Smith apprenne du mieux qu’il peut son nouveau rôle si on le lui confie et que Francis Saili continue d’évoluer en Super Rugby.

Il serait également de bon goût que Sonny-Bill Williams revienne l’année prochaine, pendant que Conrad Smith sera en année sabbatique. Richard Kahui reviendra s’il le peut (si son épaule le permet), il connait déjà très bien l’environnement des Blacks et son retour serait de toute façon un plus non négligeable.

Pour T.Ellison et R.Ranger tout reste jouable, car aujourd’hui, il suffit d’être en bonne forme et éligible au bon moment.

Crédits: Vidéo et image tirée de la vidéo de Random Rugby

8 réflexions au sujet de « Qui pour prendre la relève aux postes de centres chez les All Blacks ? »

  1. Choix important qui va sans doute influencer sur le visage de l’équipe. Kahui est éliminé (c’est d’ailleurs ce qu’Hansen avait dit) et puis on ne peut construire une équipe autour de lui sur la durée.
    SBW est un formidable joueur. Mais là encore, il faudrait qu’il revienne tôt pour que l’équipe trouve un joueur capable de lire ses courses.

    Et puis, cela va dépendre aussi du 10. Si Carter n’est plus là, le jeu black sera différent ; j’ai l’impression que Cruden attaque plus la ligne. Et cela nécessitera un autre joueur avec du pied (Dagg s’il est toujours là).

    • Il y a effectivement en ce moment de gros doutes sur la suite de sa carrière pour Richard Kahui. Il serait avec Robbie Fruean, un nouveau second centre mis hors de course pour des raisons de santé.
      A l’heure actuelle, S-B.Williams est en Nouvelle-Zélande, et il est fort probable que la NZRU, Dave Rennie et Wayne Smith fassent tout ce qu’il est possible pour le faire signer. Si cela se fait, il y aurait 2 ans de travail en commun en vue de 2015.
      Pour Dan Carter, il faudra voir comment il arrive à revenir à la suite de son année « off » (ou allégée). Cruden et Barrett prennent dorénavant part à tous les squads et continuent encore de progresser. Ils ont des profils différents mais sont de bonnes alternatives (même au pied)

  2. Pour 2015 ça me semble risqué d’aligner Carter, 33 ans Nonu, 33 ans et C. Smith 34 en 10 12 13, a ces postes là ce sera trop limite. Carter sera probablement encore là, l’idéal serait une paire de centre plus jeune avec Nonu C. Smith en doublure. Mais qui? Votre article souligne bien que le choix est limité.Je pense que Nanai Williams est celui qui a le plus de qualité pour le poste de 13, en 12 les choix seront encore plus dure car hormis SBW je ne vois pas qui a le niveau pour doubler Nonu pour l’instant.

    • Même si cette solution est très loin d’être mise aux oubliettes, elle semble effectivement risquée. Surtout sur une compétition comme la Coupe du monde, où toutes les équipes sont au maximum de leurs capacités « physiques ».
      Il y a eu dernièrement une bonne nouvelle avec la probable présence (il faut que la NZRU valide ce retour, ce qui serait un mauvais signal envoyé à l’ITM Cup) de Tamati Ellison pour les Highlanders 2014. Le retour de S-B.Williams serait évidemment bienvenue.

      En 13, avant T.Nanai-Williams, le staff semblerait vouloir voir Ben Smith.
      Sur cette fin de saison, Ryan Crotty apporte également de bonnes garanties.

      • Je pense que la NZRU ne doit pas faire l’impossible pour faire revenir SBW et qu’elle doit être ferme avec Ellison voir Kahui. Comme vous le souligné les saisons à la carte de certains serais néfaste pour la continuité. Cela doit être impérativement évité.

        Je n’avais pas mentionné Ben Smith parce qu’il a donné pleine satisfaction à l’aile et que de mon point de vue il faut trouver deux nouveaux titulaires ou du moins 4 joueurs de niveau équivalent. Avec les départs de Ranger et Gear qui étaient des postulants sérieux à l’aile il y a peu ce serais déplacer le problème. Et il faudrait qu’il pousse C.Smith en dehors du XV type en se reconvertissant, pas simple.

        Crotty est sur mais je ne pense pas qu’il ait le niveau pour s’imposer devant C. Smith. Il mérite d’être essayé,et il encore un peu de temps pour progresser comme Saili.

        De toute façon les performances sur le terrain doivent primer.Ce qu’il faut éviter c’est que des joueurs soient sélectionnés par défaut faute de concurrence suffisante. Soit des plus jeunes supplantent la paires actuelle et celle-ci devient la paire N°2. Soit Nonu et C.Smith restent devant malgré une concurrence acharnée et dans ce cas tant mieux aussi quitte à ce qu’au dernier moment la hiérarchie s’inverse comme entre Muliaina et Dagg en 2011.

        • Je suis d’accord
          Vu les circonstances, trouver des alternatives à Nonu et C.Smith en deux ans est quelque chose d’assez compliqué.
          On suivra ça de près, les choses peuvent aller très vite et des retournements de situation, positifs ou négatifs vont de toute façon se produire d’ici-là.
          C’est assurément un des chantiers d’Hansen. Pour l’instant, lors du dernier squad, il semblait avoir en tête F.Saili-B.Smith en paire de rechange.

  3. Bon ben on va savoir.

    Les Blacks vont jouer cinq équipes en un mois : Australie, Japon, France, Irlande et Angleterre. Il y a de quoi tester. Avec la fin du RC, j’ai de gros doutes sur B. Smith au centre, il est quand même limité en défense.

    • Je te rejoins sur les doutes concernant la défense de Ben Smith en second centre. Mais cela reste cependant une piste à exploiter, qui permettrait idéalement le retour de Cory Jane.

      En parlant uniquement du squad actuel et en partant sur des expérimentations, Charles Piutau est également une des possibilités. Je pense éventuellement à Tom Taylor depuis que l’on a appris qu’il s’ entraînait régulièrement à ce poste aux rassemblements des All Blacks.

      Les rappels de Francis Saili ou Ryan Crotty ne seraient pas inintéressants non plus. On saura bientôt.

Répondre à LEXVNZ Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *