Le Tri Nations 1996, 1er de l’histoire, net et sans bavures

La défaite en finale de Coupe du monde a été bien digérée, et les All Blacks ont passé leurs nerfs fin 1995 par deux fois sur les Australiens et une tournée en Europe (8 matches 7 victoires), puis par la réception début 1996 de l’Ecosse et des Samoas (3 matches, 3 victoires).

  • Le 1er match se déroule à Wellington contre l’Australie. David Campese foulera la pelouse pour la 96 ème fois pour les Wallabies, tandis qu’un certain Christian Cullen, qui a fait forte impression pour ses premières apparitions, jouera son 4ème test pour les Blacks.

Le climat est exécrable, il y a du vent, le sol est humide, les joueurs finiront tous sans exceptions couverts de boue et ce match va rentrer dans la légende, car les All Blacks vont malgré tout ça, prendre les Wallabies à la gorge, jouer, jouer et jouer encore pour leur infliger une véritable correction (c’était également l’instauration du système de « bonus offensif»).

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=qxmoImpQrG8]

Le score est sans appel: 43-6 pour les Blacks (le plus gros écart entre les deux Nations)

Les héros du jour : C.Dowd, S.Fitzpatrick (c), O.Brown, I.Jones, R.Brooke, M.Jones, J.Kronfeld, Z.Brooke, J.Marshall, A.Mehrtens, J.Lomu, W.Little, F.Bunce, J.Wilson, C.Cullen.

Rentreront en  jeu : N.Hewitt et E.Rush

6 essais à 0 ! (Essais de Z.Brooke, C.Cullen, M.Jones, J.Lomu, J.Marshall, J.Wilson, 13 points au pied d’A.Mehrtens pour la NZ/ 6 points au pied de M.Burke pour l’Australie).

Le Tri Nations est lancé de la plus belle des manières par un match dantesque qui compte aujourd’hui comme l’un des plus apprécié en Nouvelle-Zélande.

Les Blacks sont rentrés de plein pied dans la compétition.

  • Ils reçoivent au match suivant, à Christchurch, les champions du monde Springboks (qui viennent de perdre contre l’Australie), qu’ils n’ont plus affrontés depuis la finale de Coupe du monde. C’est le 300ème match officiel des All Blacks, une victoire et ce serait déjà le sans faute à domicile d’assuré.

C’est exactement la même équipe, celle qui vient d’humilier les voisins Australiens, qui débute.

Le match est âpre et serré, André Joubert est le seul à parvenir à marquer un essai, en début de match, mais les Blacks dominent la rencontre et sont récompensés par le pied de Mehrtens. Seconde victoire étriquée pour les Blacks sur le score de 15 à 11. Ils totalisent désormais 9 points et savent qu’une prochaine victoire leur offrirait une grande chance de remporter le 1er Tri Nations.

(15 points au pied d’ A.Mehrtens pour la NZ/ Essai de Joubert et 6 points de J.Stransky pour les SA)

  • Ils rendent visite à Brisbane tout d’abord, à David Campese, John Eales, Joe Roff, Ben Tune, Matthew Burke, David Wilson et George Gregan revanchards à souhait. (L’atmosphère était explosive, notamment avec M.Brial qui asséna de nombreux coups de poings à Bunce)

Toujours avec la même équipe (aucun remplaçant ne rentrera dans ce match côté NZ), les All Blacks sont face à des Australiens déchaînés. Ils sont menés 16 à 9 à la pause, après une superbe relance assassine de Matthew Burke.

Mais les néo-zélandais,  finissent par trouver des solutions et le match s’emballe, Marshall se joue de son vis à vis Gregan et file à l’essai, ils renversent la situation et s’imposent dans un très beau match sur le score de 32 à 25 et remportent la Bledisloe Cup.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=3oIBw4IQnpU]

(Essai de Bunce et Marshall, et 22 points au pied d’ A.Mehrtens pour la NZ/ Essai de Burke et Gregan, et 15 points au pied de Burke pour l’AUS)

Alors que les Springboks parviennent cette fois à venir à bout des Australiens, les All Blacks remportent d’office la compétition.

  • Direction Cape Town désormais, pour obtenir le Grand Chelem en terre Sud-Africaine, devant 51000 personnes. Jonah Lomu est blessé, c’est Glen Osborne qui prend sa place sur l’aile gauche.

Les Springboks, emmenés par André Joubert, François Pienaar, Joël Stransky et Os Du Randt compliquent grandement la tâche aux All Blacks. Ils veulent à tout prix les empêcher de venir s’imposer chez eux et réaliser ainsi un parcours sans faute.

Mais cette année, les Blacks sont au dessus du lot, et jouent un rugby complet, structuré et ambitieux. L’équipe n’a pas de réel point faible. Victoire 29 à 18, c’est la 1ère victoire dans le Tri Nations (Avec 17 points contre 6 pour les SA et les AUS) pour les All Blacks de John Hart et le 1er « Grand chelem ».

(Essai d’Osborne et Dowd, et 19 points au pied d’ A.Mehrtens pour la NZ/ Essai de DuRandt et Mulder, et 8 points au pied de Stransky pour les SA)

Le XV de ce Tri Nations 1996:

C.Cullen (NZ), J.Wilson (NZ), F.Bunce (NZ), T.Horan (AUS), J.Lomu (NZ), A.Mehrtens (NZ), J.Marshall (NZ), Z.Brooke (NZ), J.Kronfeld (NZ), O.Finegan (AUS), M.Andrews (AFS), J.Eales (AUS), O.Brown (NZ), S.Fitzpatrick (NZ), O.DuRandt (AFS)

Crédits: Photo sur rugbydump.com/ Vidéos de TPTNZ

5 réflexions au sujet de « Le Tri Nations 1996, 1er de l’histoire, net et sans bavures »

  1. Avec grand plaisir !

    Sinon, que de nostalgie, quelques mois avant ce Tri Nations je les ai vu jouer pour ce qui reste un souvenir unique. Je les ai revu par la suite, mais cette fois fut la plus « magique ». J’ai en plus eu la chance de pouvoir approcher de très prés tous ces joueurs et de pouvoir échanger quelques mots avec certains d’entre eux. Et malgré leur statut, ils se sont montrés extrêmement disponibles et simples. La grande classe.

    Et puis quelle équipe avec ces cadres (Fitzpatrick, M. et I. Jones, les frères Brooke…) et ces jeunes en pleine ascension. Il y aurait de beaux sujets à écrire sur chacun d’eux. Vu comment démarre ce blog, c’est peut être dans les plans. En tout cas vivement de lire la suite !

    • La majorité des gens sont souvent agréablement surpris par la « simplicité » des All Blacks. C’est également aussi sur cela que la « légende » s’est construite.
      Il y évidemment beaucoup d’articles à écrire et beaucoup d’entre eux sont prévus :)

  2. Ping : Questionnaire Lexvnz N°3: Merci à Jourdan, supporter N°1 des All Blacks sur Grenoble ! | LEXVNZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *