Mark Mayerhofler, à la conquête de la succession de Frank Bunce

Contre l'Angleterre (1998)

Contre l’Angleterre (1998)

Passé par diverses sélections de jeunes, dont les All Blacks -19, il débute en 1992 pour North-Harbour. Durant 2 ans, il est barré par l’incontournable Frank Bunce. Il décide alors en 1994 de partir sur l’île du sud, dans la province de Canterbury à cette époque en pleine crise, mais coachée par son ancien entraîneur des AB-19 Vance Stewart, pour avoir un rôle à la mesure de son talent.

Cet exil s’avère être un franc succès. Dès la 1ère année, le Ranfurly Shield revient à Canterbury pour la 1ère fois depuis 1982. C’est cette année également qu’il fait ses débuts avec les All Blacks Maoris. (Equipe dont il deviendra un cadre et quittera en 2002, avec 17 sélections).

Durant 3 années, de 1995 à 1997, Mayerhofler évolue à son meilleur niveau, il impose son style très complet à Canterbury et son entente avec des joueurs comme Andrew Mehrtens, Tabai Matson et Daryl Gibson est excellente. Sa polyvalence 12-13, sa rigueur défensive, sa puissance, son pied gauche et sa régularité conviennent à merveille du côté de  Christchurch et permettent à la province de revenir sous les feux des projecteurs avec le titre de Champion en 1997 (le 1er depuis 1983). C’est également avec les Crusaders qu’il fait ses débuts en Super Rugby.

Nombreux de ses partisans réclamèrent son appel chez les Blacks. Il n’en fut rien.

En 1998, à 26 ans, Mayerhofler connaît une saison mouvementée. Il n’est pas épargné par les blessures, mais le grand Frank Bunce est désormais âgé, et John Hart se décide enfin à lui donner sa chance. Malheureusement elle était passée. Son niveau de forme et de confiance n’était plus celui des années précédentes.

Vidéo de la 1ère mi-temps du match Nouvelle-Zélande-Angleterre 1998 à Dunedin:

Sa candidature n’est plus retenue par l’encadrement national, et il ne participera pas à la Coupe du monde 1999. Mayerhofler se console avec les Crusaders en remportant consécutivement le Super Rugby en 1998, 1999 et 2000.

Fin 2000 il participe également à la tournée Maori en France, à la suite de laquelle il décide de tenter l’aventure française en s’engageant 2 ans en faveur de Grenoble.

Retour aux sources en 2002 pour Mayerhofler, dans son club formateur d’Harbour, avec un tout autre statut cette fois. Il est sélectionné par les Blues pour jouer le Super Rugby, participe à sa dernière tournée avec l’équipe Maori, puis s’envole cette fois en Angleterre pour terminer sa carrière à Newcastle (jusqu’en 2007) et remporter la Coupe d’Angleterre 2004.

DATE DE NAISSANCE : Dimanche 8 Octobre 1972 à Auckland

PHYSIQUE: 1.82m, 96kg

POSITION: 12 et 13

DERNIERE ECOLE: Henderson High

SURNOM : « Bubs »

PREMIER TEST:  20 juin 1998 contre l’Angleterre à Dunedin (à 25 ans et 255 jours)

DERNIER TEST : 29 Aout 1998 contre l’Australie à Sydney (à 25 ans et 325 jours)

ALL BLACK TESTS: 6 sélections/ 2 essais

ALL BLACK NUMERO : 969

SUPER RUGBY: 63 matches/ 14 essais/ 2 points au pied

Crédit: Vidéo de rugbymadboxer

2 réflexions au sujet de « Mark Mayerhofler, à la conquête de la succession de Frank Bunce »

Laisser un commentaire