NZ 30 FRA 0 ! Debrief d’une copie propre

300

Les All Blacks remportent la série de test matches en s’imposant 30 à 0 dans ce second match. C’était le 500ème Test des All Blacks, et le 50ème joué à Christchurch.

C’était un test rondement mené dès le départ avec un jeu au pied d’occupation très appliqué, qui n’a fait que faire reculer les Français. Ne sachant réellement comment répondre à cette stratégie qui les a visiblement surpris et bafouillant en plus leurs touches, les Bleus n’avaient pas énormément de solutions. Ils redoutaient effectivement le fait de tenir la balle car ils avaient été punis au match aller sur des ballons de récupération.

Le comble, c’est que c’est ce qui allait malgré tout arriver. A la pause, l’écart n’est que de 10 points (ça aurait pu être plus lourd), et rien n’est joué, tout le monde à ce niveau en a conscience. L’entame est dantesque, le XV de France va infliger une séquence de 26 temps de jeu entre les 5 mètres et la ligne d’en but des Blacks qui ne rompent pas. Michalak pour la seconde fois, voyant cette fois que son équipe est dans le rouge et n’y arrive pas, décide de ne pas repartir bredouille de ce temps fort, mais 20 secondes plus tard, le score passe à 17-0. Terrible. C’est le tournant du match.

Après ça, les Bleus se lancent à l’abordage de façon trop désordonnée, tandis que les Blacks arrivent à varier et jouent avec beaucoup de confiance. Le dernier essai est à l’image de ce test match.

C’est toujours un signe de la bonne santé d’une équipe quand la défense est patiente et que les moindres occasions se transforment en points dans l’escarcelle. Une seconde manche qui a de quoi rassurer Steve Hansen, qui attendait une réaction positive après cette nouvelle semaine d’entraînement.

Le jeu au sol, n’était visiblement pas la priorité absolue d’Hansen comme on aurait pu le penser, il y a eu du mieux, mais tous les rucks n’ont pas été disputés, avec pour volonté d’attendre de voir ce que les Français proposeraient.

Quelques stats:

  • 128 plaquages réussis au total (35 « assists »): Sam Cane 20 (2), Sam Whitelock 13 (7)
  • 19 plaquages ratés, dont 4 pour Wyatt Crockett
  • Premières arrivées aux « breakdwons »: Sam Cane 19, Owen Franks et Wyatt Crockett 14
  • 4 fois pénalisés pour n’avoir pas relâché la balle au sol dans les bonnes conditions, prouvant que la « ventilation » doit encore s’améliorer.
  • 40% de possession, 40% d’occupation.

Nouvelle-Zélande 30: Essais de Ben Smith, Julian Savea et Beauden Barrett/ 3 pénalités d’Aaron Cruden/ 3 transformations d’Aaron Cruden

France 0: /

L’arbitrage de Mr Rolland: Arbitrage plutôt favorable à l’équipe qui défend.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=Hch-1AipRrY]

Les notes Lexvnz.com:

  • Wyatt Crockett n’a pas subi comme tout le monde l’annonçait face à Nicolas Mas. Il est l’auteur d’un match très satisfaisant, sûrement même davantage que lors du  1er face à Ducalcon. Il a été actif en défense (7 plaquages + 5 assists) malgré un peu de déchet et très actif au soutien.  7/10
  • Dane Coles monte tranquillement en puissance. Il a livré une belle prestation. Bon aux lancers, bon en mêlée (il ne se relève jamais), très bon en défense, toujours timide en attaque, mais ça devrait venir. C’est très encourageant ! 7/10
  • Owen Franks a calé encore la mêlée, il ne se fait pas prendre par la petite taille de Domingo. De bonnes avancées balle en main et quelques plaquages offensif à son actif. Une assurance tout risque. 7/10 
  • Luke Romano, beaucoup plus en place avec le retour de S.Whitelock, il a joué de façon plus ordonnée. Sa puissance est toujours un atout pour cette équipe Néo-Zélandaise qui en manquerait peut-être s’il n’était pas là. 7/10
  • Sam Whitelock, retour idyllique, excellent joueur, excellente prestation. 8/10
  • Liam Messam n’a pas fait un mauvais match, mais il n’a pas été décisif au sol, et un peu en dessous de ce qu’on peut attendre de lui balle en main. Il avance peut-être trop peu à l’impact. Il ne marque pas ses adversaires comme pouvait le faire Jerry Collins ou Jerôme Kaino avant lui. Par ailleurs, très bon en défense. 6/10
  • Sam Cane, une grande activité, toujours un peu timide au sol, mais à l’instar de Cruden et de Dagg,  la confiance accordée par le staff devrait finir par payer. C’était un régal de le voir se déplacer et de le voir comprendre le jeu. Précieux sur le drop contré, et très volontaire en défense. Une nette tendance à avoir du mal à rentrer dans les matchs et à bien les finir. 7/10
  • Kieran Read, excellent match, énorme joueur. Auteur d’une remarquable percée. Il gagne cette série en tant que capitaine qui s’annonçait compliquée. 8/10

KRead_June2013

  • Aaron Smith, impressionnante maîtrise du jeu au pied, qui en début de match a été excellent.  Sa passe est limpide, même avec de l’herbe grasse et un ballon trempé. Match très propre par la suite. Des plaquages ratés. 7/10
  • Aaron Cruden, a donné raison à Hansen de lui donner un second Test. Très bon match général (animation, choix, constance, tirs aux buts, jeu au pied), malgré ses 2 plaquages ratés. Un vrai petit chef d’orchestre. 8/10
  • Julian Savea a pu cette fois toucher des balles, lancé, et forcément ça a fait des différences. 7/10
  • Ma’a Nonu confirme son bon 1er match. Il prouve encore qu’il peut également utiliser le jeu au pied, on sait qu’il travaille beaucoup depuis toujours ce secteur, et sait l’utiliser à bon escient. 8/10
  • Conrad Smith dans la lignée de son 1er match. Très sobre, efficace, important sur le replacement défensif,  décisif sur le dernier essai avec ce jeu au pied bien senti. 7/10
  • Ben Smith, match intelligent. Rien d’étonnant,  c’est intéressant de le voir enfin évoluer régulièrement avec les Blacks. Il ne cherche pas l’exploit, il ne relance pas pour relancer, donne toujours au mieux placé, et cherche à faire bien les choses. Jamais trop gourmand, c’est très appréciable. 7/10
  • Israël Dagg, impérial en l’air, précieux au pied. Des imprécisions balle en main, mais le temps de jeu et cette confiance accordée, est en train de payer. 8/10

Banc de touche:

  • Andrew Hore comme Mealamu la semaine dernière, entrée moyenne. 2/5
  • Tony Woodcock, rien à signaler de particulier, il revient doucement. 3/5
  • Ben Franks apporte pas mal de fraîcheur, il fait du bien aux déblayages. 3/5
  • Jeremy Thrush est rentré ! Il est le All Black Numéro 1120. Bonne entrée. 3/5
  • Victor Vito : Très bonne rentrée, un beau plaquage offensif. 4/5
  • Piri Weepu, très correct, sans impair. 3/5
  • Beauden Barrett marque son 1er essai avec les Blacks et laisse une bonne impression générale. 4/5
  • Rene Ranger a encore été très bon, excellent grattage sur Dusautoir, décisif sur le dernier essai. Il est en pleine confiance. 4/5

Crédits: Photo Phil Walter Getty Images/ Vidéo TTRugbyVids

2 réflexions au sujet de « NZ 30 FRA 0 ! Debrief d’une copie propre »

  1. J’ai trouvé que ce match était l’illustration parfaite de ce qu’est devenue l’équipe néo zélandaise depuis 2009 (le tournant avec le match contre la France à Marseille) : une équipe sûre de sa force, une défense de haut niveau, de l’intelligence dans la gestion du ballon et la préférence pour le choix juste au lieu du beau choix (ce qui n’empêche pas de beaux mouvements).

    • D’où l’importance d’avoir énormément de continuité, que ce soit dans le jeu, avec le staff et les joueurs.
      Ce match référence du début d’année 2013 restera dans les têtes comme une grande performance.
      Pour son côté « clinique » en attaque, pour sa défense, pour le score, et pour l’essai de Barrett.
      Ce qui est assez rare, c’est que les français ne font pas un mauvais match, mais l’écart est tout de même de 30 points.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *