Hosea Gear à Toulouse, un ailier de renommée mondiale

Hosea Gear

Issu de Poverty Bay, confins Nord-Est perdus de Nouvelle-Zélande, et de l’Iwi (tribu, clan) « Ngati Porou » (comme George Nepia). Il est également le jeune frère de Rico Gear, ailier All Blacks avant lui.

Très tôt il semble évident qu’Hosea Gear connaîtrait une grande carrière professionnelle de rugbyman, il fait en 2003 partie des All Blacks Seven et des All Blacks U19 (- de 19 ans).

Ayant débuté en championnat provincial avec Poverty Bay. Il fait ses débuts sur le circuit professionnel 2004 à 20 ans, sous les couleurs de North-Harbour (9 matches/ 5 essais) et continue le cheminement classique d’un grand espoir du rugby NZ, avec sa participation aux All Blacks U21 et ses premiers appels pour les All Blacks Maoris. Il est de suite repéré et signe pour les Wellington Lions en 2005 afin d’évoluer dans une grosse cylindrée.

H.Gear est retenu immédiatement pour jouer le Super Rugby avec les Hurricanes. Lomu partit, il y avait dans cette franchise une place à prendre importante pour un ailier puissant. Il n’est malheureusement pas épargné par les blessures de 2006 à 2008 (problèmes récurrents aux ischios jambiers).

Il faut néanmoins attendre la saison 2008 pour retrouver Hosea Gear sur le devant de la scène. Reboosté par la Pacific Nations Cup avec les All Blacks Maoris, il enchaîne avec une grande année provinciale en terminant meilleur marqueur d’essai de la compétition (14 essais en 12 matches). S’ensuit logiquement sa 1ère convocation pour les All Blacks.

Non retenu par les Blacks en 2010, il participe alors au centenaire de l’équipe des All Blacks Maoris pour la réception notamment de l’Irlande et de l’Angleterre. Leader charismatique des « Timatangas« , c’est sûrement l’heure de gloire d’ Hosea Gear qui survole littéralement cette tournée victorieuse. (3 victoires en 3 matches, marque l’essai de la victoire contre les Barbarians NZ, inscrit un triplé d’anthologie contre l’Angleterre  [youtube http://www.youtube.com/watch?v=3HtVivhwYQM&w=560&h=315] et un autre contre l’Irlande).

Dans la forme de sa vie, il enchaîne avec Wellington une saison de haute volée (11 essais en 13 matches), il est logiquement rappelé pour être le 11 titulaire de la tournée des All Blacks en Europe.  Succès encore pour « H » puisque les All Blacks remportent tous leurs matches (Angleterre, Ecosse, Irlande et Galles) et inscrit 5 essais. Graham Henry parla de lui comme étant « le meilleur ailier du monde ».

2011, ne sera pas du même acabit, il rate de peu le squad pour la Coupe du monde à domicile, mais est finalement rappelé en cours de compétition pour couvrir la blessure de Zac Guildford, il devient discrètement Champion du monde.

Très demandé par le Japon, H.Gear choisit tout de même de rester en NZ, mais part aux Highlanders du Maori Jamie Joseph, pour permettre l’éclosion du nouveau phénomène Néo-Zélandais Julian Savea aux Hurricanes.

C’est une bonne saison 2012 pour lui, puisqu’il débute par un comeback surprenant avec les All Blacks Seven,  réalise un solide Super Rugby, et fait partie du groupe avec les Blacks, avec en points d’orgue, un essai rageur contre l’Irlande [youtube http://www.youtube.com/watch?v=tBk6PjwsILA&w=560&h=315] et un test à haut risque à Soweto face aux Springboks qu’il lui est demandé d’assumer.

Hosea Gear est donc une référence de ce poste. Il est puissant, véloce, rapide, c’est un défenseur dur sur l’homme et un redoutable finisseur. C’est également un joueur qui a su évoluer tout au long de sa carrière, il est désormais un excellent porteur de balle et sait faire jouer derrière lui. Il est depuis de longues années en hauts des classements au nombre d’offloads (passes après contact), de linebreaks (cassage de ligne) et de mètres gagnés.

En malus, on peut peut-être lui reprocher parfois sa défense de ligne en reculant, son jeu au pied (c’est un ailier exclusif) et ses réceptions en l’air.

Très apprécié en Nouvelle-Zélande, Hosea Gear est une recrue de choix pour le Stade Toulousain !

 » C’est sûrement la décision la plus dure que j’ai due prendre depuis le début de  ma carrière. Ce départ est une opportunité pour moi et ma famille,  de  nous mettre à l’abri financièrement. En Super Rugby, on passe beaucoup de temps  éloigné de sa famille (à cause des transports lointains en Afrique du Sud et en Australie) et d’après ce que j’ai  entendu, on ne doit pas autant voyager en Europe. Quand on joue en  Nouvelle-Zélande, on ne voit pas ses enfants grandir » HOSEA GEAR

NOM: Hosea Gear

NAISSANCE: Vendredi 16 Mars 1984 à Gisborne

PHYSIQUE : 1.88m, 104kg

POSITION:  11 de préférence (ou 14 si nécessaire)

DERNIERE ECOLE: Gisborne Boy’s High

SURNOM: “H”

NUMERO : 1079 (Entre Kevin O’Neal et Cory Jane)

DEBUT AVEC LES ALL BLACKS: 1er Novembre 2008, contre l’Australie à Hong Kong à 24 ans et 230 jours

DERNIER TEST : 17 Novembre 2012, contre l’Italie à Rome à 28 ans et 246 jours

ALL BLACKS TESTS: 14 selections, 6 essais

ALL BLACKS MATCH: 1 match

ALL BLACKS TOTAL: 15 matches, 6 essais

SUPER RUGBY: 102 matches, 39 essais (au 12/07/13)

PROVINCES: 78 matches, 42 essais

2 réflexions au sujet de « Hosea Gear à Toulouse, un ailier de renommée mondiale »

  1. Ping : Retour sur Terre pour les Highlanders 2014 | LEXVNZ

  2. Ping : Face au « surplace » des Hurricanes, un éclairage sous l’angle du recrutement. Tana Umaga pour changer la donne ? | LEXVNZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *